Qui suis-je ?

Passionnée de sport et surtout de tennis dans mon enfance et mon adolescence, j’ai fait partie de plusieurs équipes de sports inter-universitaires. Kinésithérapeute, ma vie professionnelle m’a emmenée d’abord en Suisse où j’ai pu mettre en place, à Sport-Handicap Genève, des cours de tennis pour personnes en fauteuil roulant. Puis en Asie, dans les camps de réfugiés à la frontière cambodgienne, et ensuite au Cambodge, où j’ai contribué à améliorer l’estime de soi de centaines de personnes amputées (mines anti-personnel) en leur redonnant la joie de jouer au volley et au basket.  A mon retour d’Asie, j’ai co-créé et co-dirigé pendant de nombreuses années la section belge de Handicap International. En parallèle, la culture cambodgienne m’ayant interpellée et passionnée, je suis retournée à l’université où j’ai obtenu un diplôme en anthropologie sociale et culturelle.

Un passage de deux années comme chercheur en faculté de psychologie et de pédagogie m’a permis d’affiner mon intérêt pour la pédagogie et la transmission des savoirs. Diverses autres expériences professionnelles ont ensuite enrichi ma personnalité. A travers toutes celles-ci, j’ai cherché à faire progresser mon savoir et à développer ma connaissance de moi.

J’ai eu la chance de pouvoir initier une réflexion quant aux valeurs du sport (fair-play, respect, gestion des émotions, …) par le biais d’un travail de bénévolat débuté en 2010 au sein du golf de Rigenée. Le Panathlon Wallonie-Bruxelles (www.panathlon.be) m’a attribué le prix de l’engagement fair-play quelques années plus tard. Aujourd’hui je suis administratrice au Conseil d’Administration dans cette asbl.

En 2013, j’ai entamé une nouvelle formation universitaire, ‘Psychologie de la performance sportive’ sous la houlette de Philippe Godin. Diplômée en 2016, j’ai eu l’opportunité de développer un savoir plus pratique en effectuant mon mémoire et mon stage sur l’importance qu’ont les parents dans le développement de la confiance en soi de leur enfant sportif.

Maman d’un grand adolescent sportif, j’ai à cœur de privilégier le bien-être dans un climat de bienveillance.

Passionnée par l’humain, ce projet est l’opportunité de pouvoir vivre mes passions en développant mes connaissances et mes talents chaque jour.

Brigitte Hogge