Et vous, quel parent d’enfant sportif êtes-vous ?

La pratique sportive de compétition demande souvent aux parents (ou plus fréquemment à un parent en particulier) de participer de manière très active.

Toutes les études en lien avec ce sujet soulignent le rôle considérable joué par les parents dans le cadre de la pratique sportive intensive.

(c) Mohammed Hassan –
Continuer la lecture de « Et vous, quel parent d’enfant sportif êtes-vous ? »

Votre corps parle

C’est un sujet largement connu : notre non-verbal (la manière dont nous parlons avec notre corps, ce que nous dégageons comme image) affecte la façon dont les autres nous voient. Le corps fait passer un message aussi efficace que les mots que l’on prononce. Et souvent nous ne nous rendons pas compte que nous communiquons de nombreuses informations à notre insu.

Notre corps parle et envoie un message aux autres
Continuer la lecture de « Votre corps parle »

L’estime de soi dans le sport

Les entraîneurs, dans leurs objectifs éducatifs, doivent donner une place importante à la promotion d’une image de soi positive chez leurs élèves. D’un point de vue pratique, pour atteindre ces objectifs, ils doivent prendre en compte l’ensemble des facteurs qui influencent le développement de l’estime de soi.  Pour ce faire, ils peuvent jouer sur plusieurs déterminants inclus dans la formule de James (1980). L’estime de soi = succès/prétention.


La formule de James : Estime de soi = Succès/Prétentions

L’estime de soi : comment on s’apprécie soi-même

La notion de soi commence avec le corps ; son développement est d’abord basé sur le soi physique. Quand on demande à de jeunes enfants ce qu’est le « soi »,  ils répondent en indiquant leur corps. Les enfants plus âgés et les adultes ont des notions de soi qui vont au-delà du soi physique. Elles comprennent l’identité sociale, la réputation, les valeurs personnelles, etc. Ils pensent le soi comme étant quelque chose qui existe « à l’intérieur», c’est-à-dire, une partie non visible, séparée du corps physique, palpable.

Continuer la lecture de « L’estime de soi dans le sport »

Arrêtons de nous comparer aux autres

La quantité d’investissement personnel qu’un sportif consent pour se préparer avant une compétition, ou avant une échéance importante est en général – et schématiquement – étroitement liée à la performance réalisée. De nombreuses études ont montré, par exemple, que le temps consenti pour s’entraîner était fortement corrélé au niveau de performance atteint lors de l’évaluation subséquente. Cependant, paradoxalement, il n’est pas rare d’observer que des sportifs préfèrent éviter de se préparer et, donc, de ne pas mettre toutes leurs chances de leur côté pour réussir. Cette stratégie, qui peut paraître absurde à première vue, semble pouvoir apporter aux sportifs un certain nombre de bénéfices.

En cas de mauvais résultat, ils pourront imputer leur échec, non pas à un manque de compétence, mais à une faible préparation. Inversement, une réussite, en dépit d’une préparation inadéquate ou insuffisante, leur permet de paraître très compétents.

La logique générale d’une telle stratégie consiste, donc, à se créer soi-même des handicaps, afin de disposer d’excuses, qui permettent d’expliquer une piètre performance, par autre chose qu’un manque de compétence. Cette stratégie a été dénommée « stratégie d’auto-handicap ».

Se créer soi-même des handicaps afin de disposer d’excuses (c) Antranias
Continuer la lecture de « Arrêtons de nous comparer aux autres »

Mais fais donc attention !

La phrase qui tue …

Commençons par un petit jeu ! Ligne après ligne, en UNE SEULE lecture, comptez SEPAREMENT combien il y a d’étoiles, de carrés, de losanges …


Ligne après ligne, en UNE SEULE lecture, comptez SEPAREMENT combien il y a d’étoiles, de carrés, de losanges.

Ça devient vite compliqué hein ? Notre cher cerveau déteste le conflit, on se retrouve perdu entre les 3 formes et le mélange des couleurs… Ici, si on est chronométré on donnera une réponse qui risque d’être plus incertaine encore ou alors on risque de mettre beaucoup de temps.

Par analogie dans le sport, combien d’athlètes se retrouvent – en situation d’entraînement ou de compétition – a devoir gérer des consignes multiples ou floues telles que « concentre-toi » ( sur quoi ???), « fais bien-ci, fais attention à ça, et surtout pense à ça, ok ? » 

Continuer la lecture de « Mais fais donc attention ! »