L’estime de soi dans le sport

Les entraîneurs, dans leurs objectifs éducatifs, doivent donner une place importante à la promotion d’une image de soi positive chez leurs élèves. D’un point de vue pratique, pour atteindre ces objectifs, ils doivent prendre en compte l’ensemble des facteurs qui influencent le développement de l’estime de soi.  Pour ce faire, ils peuvent jouer sur plusieurs déterminants inclus dans la formule de James (1980). L’estime de soi = succès/prétention.


La formule de James : Estime de soi = Succès/Prétentions

L’estime de soi : comment on s’apprécie soi-même

La notion de soi commence avec le corps ; son développement est d’abord basé sur le soi physique. Quand on demande à de jeunes enfants ce qu’est le « soi »,  ils répondent en indiquant leur corps. Les enfants plus âgés et les adultes ont des notions de soi qui vont au-delà du soi physique. Elles comprennent l’identité sociale, la réputation, les valeurs personnelles, etc. Ils pensent le soi comme étant quelque chose qui existe « à l’intérieur», c’est-à-dire, une partie non visible, séparée du corps physique, palpable.

Continuer la lecture de « L’estime de soi dans le sport »

Non pas un mais des abandons (partie 2)

Nous l’avons vu dans l’article précédent, plusieurs éléments permettent aux clubs de fidéliser leurs membres : Non pas 1 mais des abandons (partie 1)

Et ces  éléments sont très importants car la fidélisation permet de mieux recruter. Pour comprendre cette courte phrase et agir en conséquence, analysons les deux mots essentiels : la fidélisation et le recrutement.

La fidélisation permet de mieux recruter (c) Quicksandala

Continuer la lecture de « Non pas un mais des abandons (partie 2) »

Non pas un mais des abandons (partie 1)

Nombre de clubs notent un turn-over important chaque année parmi les pratiquants. Dès lors, on peut s’interroger sur les raisons qui conduisent d’un engouement important pour une pratique sportive à un plus faible niveau de motivation pour celle-ci quelques mois ou plusieurs années plus tard. Faut-il voir ce phénomène d’abandon comme un processus normal lié au développement du sportif, ou au contraire, reflète t’il l’inadéquation entre l’organisation des structures sportives et les attentes des sportifs ?

Comment expliquer ce turn-over chez les pratiquants ? (c) Composita

Continuer la lecture de « Non pas un mais des abandons (partie 1) »

Le besoin d’expliquer ses performances

Tout sportif -à tous les niveaux de la pratique sportive- va généralement essayer de chercher à expliquer ses performances, la cause de son échec ou de sa réussite. Le vainqueur d’un important tournoi de golf attribue sa victoire à de longues heures d’entraînement; un tireur à l’arc estime que ses derniers échecs sont dus à la malchance ; une équipe de football va mettre la faute sur leur entraîneur …

Le domaine du sport entraîne de nombreux « Pourquoi ? » auxquels chacun tente d’apporter une réponse. L’explication du résultat sportif est une question fondamentale qui préoccupe et concerne au plus haut point les sportifs, les entraîneurs, les supporters, les commentateurs.

Expliquer la cause de son succès et de son échec

Continuer la lecture de « Le besoin d’expliquer ses performances »

Etre exigeant à l’entrainement …. mentalement aussi

Le concept de force mentale, parallèlement à celui d’entraînement physique, technique ou tactique, se fait de plus en plus connaître. Le sport ne se résume pas seulement à de la force, de la vitesse, de l’endurance ou de la technique. Ces facteurs jouent un rôle important mais le mental permet de les décupler. Il ne faut pas sous-estimer cette force mentale ; elle est également primordiale. Alors entraînez-vous !

La force mentale est primordiale – (c) Lotus et Bouche couse

Continuer la lecture de « Etre exigeant à l’entrainement …. mentalement aussi »