Comment entretenir votre motivation ?

On le sait, la motivation est l’élément essentiel qui nous fait avancer vers la réalisation de nos objectifs. Cependant si puissante soit elle, elle fluctue au cours du temps et il est nécessaire de la travailler et de l’entretenir régulièrement.

Tombez sept fois, relevez-vous huit. Proverbe japonais

J’ai déjà écrit quelques articles (12 !)  pour attiser votre motivation. Vous les retrouverez en cliquant sur l’étiquette « motivation » de ce blog   http://challengeu2.be/tag/motivation/

Aujourd’hui je voudrais vous parler d’un moyen très puissant pour redonner de l’élan à votre enthousiasme : les récompenses ! Mais pas n’importe lesquelles ! Il est tout à fait possible d’être fier de soi, sans avoir forcément besoin du regard des autres. Car, la personne la plus importante c’est SOI. Alors, commençons à nous féliciter et à nous récompenser nous-mêmes, sans attendre que cela vienne forcément des autres.

C’est vrai que se dire des choses positives et à fortiori se récompenser n’est pas très habituel pour tout un chacun. Il faut s’entraîner et répéter pour que cela devienne un automatisme : comme les gestes techniques, comme les phases de jeu, c’est une question d’habitude …
La première phase de tout changement c’est de se rendre compte qu’on a un comportement à modifier. Une fois qu’on en a conscience, il faut y travailler tous les jours et à force on corrige notre habitude. Si dès que vous vous surprenez à vous dire ‘pff t’es nul’ ou ‘tu n’es pas fait pour ça’, prenez-en conscience et corrigez votre dialogue intérieur, en vous disant, ‘je vais progresser’, ‘c’est bien déjà j’essaie de faire des choses’… ou tout autre formulation positive.

« Je ne recherche pas la reconnaissance extérieure, car je suis le seul à savoir les efforts, ou le stress qu’a généré mon travail. Si j’ai une reconnaissance extérieure, c’est bien agréable mais c’est la cerise sur le gâteau. »

Vous capitalisez de la confiance et de l’estime de soi

Lorsque vous vous félicitez ou que vous vous récompensez après avoir atteint un but, vous transmettez plusieurs messages positifs à votre cerveau.

Vous capitalisez de la confiance et de l’estime de soi

Le fait de vous récompenser lorsque vous atteignez un objectif (« C’est bien, je suis fier de moi, j’ai réalisé ce que je souhaitais, je progresse chaque jour un peu plus. », « Je sais que je progresse en tant qu’individu »), qu’il soit intermédiaire ou final, est un très bon moyen de renforcer la motivation et d’engranger de la confiance en vous. Nous sommes tous des êtres humains et nous nourrissons tous des envies de reconnaissance, qu’elle soit de la part d’une personne extérieure ou de nous-mêmes. Et satisfaire cette soif de reconnaissance est très important.

Vous entrerez dans une routine vertueuse

Cette confiance vous donnera une haute estime de vous et boostera votre moral. De plus c’est elle qui vous permettra de vous fixer d’autres objectifs et de constamment vouloir vous améliorer en tant que personne.

(A) Cercle vertueux (sage – positif)

Pensée positive ou faire comme si > (2) attitude physique dynamique (dos droit, menton relevé, sourire) > (3) entrain, enthousiasme communicatif > (4) capacité à prendre soin de soi (bien manger, faire de l’exercice, se faire plaisir)> (5) bonne estime personnelle « j’ai de la valeur, je mérite d’être heureux »> (6) ouverture aux autres, opportunités, réseau, possibilités de rebondir> (7) créativité, regard constructif sur la situation, solutions > (8) réussite, atteinte des objectifs fixés

(B) Cercle vicieux (négatif)

(1) Pensée négative > (2) attitude physique voûtée, mollesse > (3) manque d’énergie, tristesse, découragement, peurs > (4) laisser-aller, incapacité à prendre soin de soi> (5) mauvaise estime de soi « je suis nul, je n’y arriverai pas »> (6) repli sur soi, peu d’ouverture aux autres> (7) sensation d’être dans une impasse, vision floue, perspectives incertaines>(8) échec, objectifs non atteints.

Ensuite, vous donnez à votre esprit l’information suivante « A chaque fois que j’atteins mon objectif, je suis félicité/récompensé » et ceci vous donnera donc une motivation durant la réalisation des objectifs futurs, puisque vous savez que si vous arrivez à votre but vous serez félicité.

Vos auto-encouragements vous donneront une motivation pour la réalisation des objectifs futurs

Par exemple, dans votre travail ou à l’école lorsque vous faites du bon boulot, vous appréciez que l’on vous dise « Merci, c’est très bien tu as bien travaillé et tu as fait preuve d’investissement sur ce projet »: ça vous motive et vous donne envie de continuer encore et encore ! Et le fait de savoir que vous avez une satisfaction personnelle en plus de l’atteinte de votre objectif vous donne envie de recommencer et entretient votre motivation lorsque vous avez des moments de doute.

Au contraire, toujours en reprenant l’exemple du travail, si vous effectuez votre travail consciencieusement et qu’on ne vous félicite jamais, cela ne vous donne pas envie de vous impliquer et de persévérer.

Vous pouvez vous récompenser pour tout type de réalisations, mais il faut tout de même que cela en vaille la peine et que les récompenses soient distillées de temps en temps. En effet, si vous vous félicitez à chaque fois que vous faites quelque chose, même sans trop de challenge, les félicitations auront moins ou pas de valeur et ne constitueront pas une véritable récompense.

Par exemple : Il fait froid ou il pleut, et vous n’aviez pas du tout envie d’aller courir, mais finalement vous vous êtes fait violence et vous y êtes allé. Lorsque vous rentrez chez vous après votre séance vous pouvez vous dire « Je suis fier de moi », « Tu vois tu as réussi à trouver la motivation pour aller faire du sport, ce n’est pas donné à tout le monde».

« Je suis fier de moi . Tu vois tu as réussi à trouver la motivation pour aller faire du sport »

Une récompense peut être une simple auto-félicitation ou être marquée par un petit évènement. Il y a de nombreux moyens de vous féliciter.

La force des personnes qui réussissent ce qu’elles entreprennent c’est de continuer d’avancer. Il n’y a pas d’échec, il y a seulement de l’information : vous savez que vous devez utiliser un autre moyen pour atteindre votre but.

Réussir, c’est se relever juste une fois de plus que chuter – Oliver Goldsmith

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.